anaglyphe


anaglyphe

anaglyphe [ anaglif ] n. m.
anaglife XVe; repris XVIIIe; bas lat. d'o. gr. anaglyphus
1Ouvrage (spécialt inscription ornementale) sculpté ou ciselé en bas-relief. Les anaglyphes égyptiens.
2(1894) Couple de photographies stéréoscopiques en deux couleurs complémentaires.

anaglyphe ou anaglypte nom masculin (bas latin anaglyphus, grec anagluphos) Procédé assurant la perception du relief binoculaire à partir d'images et de filtres en couleurs complémentaires.

⇒ANAGLYPHE, ANAGLYPTE, subst. masc.
A.— ANTIQUITÉ
1. SCULPT. ,,Nom que donnaient les Anciens à tous les ouvrages ciselés, taillés ou relevés en bosse, aux camées et autres œuvres en relief.`` (BACH.-DEZ. 1882). Anton. diaglyphe :
1. ... les Chrétiens ont habité et utilisé les temples de Philæ. Ils ont couvert les murailles d'un enduit de limon et de chaux, et, bien plus, ils ont martelé la plupart des anaglyphes qui décoraient les parois extérieures. Ils étaient iconoclastes. Partout où les sculptures étaient placées assez bas pour être atteintes facilement, ils ont indistinctement brisé les rois et les dieux à tête humaine et à tête d'animaux...
M. DU CAMP, Le Nil, Égypte et Nubie, 1854, p. 176.
P. ext. Dessin gravé au burin.
Rem. Attesté ds Ac. Compl. 1842, Lar. 19e, Nouv. Lar. ill.
2. ,,Hiéroglyphe transposé ou transformé. Les Égyptiens se servaient d'anaglyphes pour écrire les louanges de leurs rois, dans leurs fables théologiques.`` (Ac. Compl. 1842).
Rem. Repris par Lar. 19e qui ajoute : ,,dans ce dernier sens, on dit aussi anaglypte``.
B.— PHOT. ,,Ensemble de deux dessins de couleurs différentes qui donne l'impression d'une figure unique en relief lorsqu'on l'examine à l'aide de lunettes spéciales comportant deux verres de couleurs différentes correspondant à celles des dessins.`` (UV.-CHAPMAN 1956); images de même origine et de même effet, utilisées par le cinéma :
2. En relief par les Anaglyphes (principe du cinéma en relief), Fontainebleau, Versailles, etc.
Magasins du Bon Marché, Catalogue de jouets, 1936.
C.— SC. NATURELLES
1. BOT. ,,Genre de plantes de la famille des composées, tribu des astéroïdes, originaires du Cap de Bonne-Espérance.`` (Lar. 19e).
2. ENTOMOL. ,,Genre de coléoptères longicornes, famille des cérambycidés, (...) dont les élytres sont couvertes de dessins serrés.`` (Nouv. Lar. ill.).
Rem. Emplois attestés également ds BESCH. 1845.
Prononc. ET ORTH. :[anaglif]. Lar. encyclop. écrit : anaglyphe ou anaglypte. Cf. aussi Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, DG (transcription : à-nàglipt'), Ac. t. 1 1932, ROB. BESCH. 1845 réserve la forme anaglyphe au terme de bot. et la forme anaglypte au terme d'entom. (cf. aussi Lar. 19e). GUÉRIN 1892 précise, s.v. anaglypte : ,,synonyme de anaglyphe``.
Étymol. ET HIST. — 1. 1495 anaglife « ouvrage en relief » (J. DE VIGNAY, Mireoir Historial, 3, 77 ds QUEM. t. 1 1959 : Et a la joincture des tables ilz firent anaglifes), attest. isolée; 1771 (Trév. : Anaglyphe ou Anaglypte); 2. 1751 anat. (Encyclop. t. 1, p. 397 : Anaglyphe. Nom qu'Herophile donnoit à une portion du quatrième ventricule du cerveau, & que les Anatomistes modernes appellent calamus scriptorius); 3. 1894 phys. « image obtenue par un procédé stéréoscopique » (Année scient. [éd. 1895], p. 63 ds Fr. mod., t. 37, p. 347 : M. Davanne a présenté à la société d'encouragement [...] ces images un peu bizarres auxquelles on a donné le nom d'anaglyphes. Elles [...] donnent le sentiment du relief stéréoscopique).
Anaglyphe est empr. au lat. chrét. anaglyphus attesté comme adj. au sens de « ciselé, en relief » dep. Saint Jérôme dans la Vulgate (III Rois, VI, 32 : et sculpsit in eis picturam cherubim, et palmarum species, et anaglypha valde prominentia) et comme subst. au sens de « ciselures, bas-relief » dep. ISIDORE (Orig., 20, 4, 8 ds TLL s.v., 14, 77 : anaglypha, quod superius sint sculpta. Graeci enim sursum, sculpturam dicunt, id est sursum sculpta), empr. au gr. « ciselure en relief », attesté chez STRABON (806 ds BAILLY). Anaglypte est empr. au lat. anaglypta, forme subst. neutre plur. de l'adj. anaglyptus (gr. ), attesté au sens 1 dep. PLINE (Hist. Nat., 33, 139 ds TLL s.v., 15, 1).
STAT. — Fréq. abs. litt. :2.
BBG. — BACH.-DEZ. 1882. — BÉL. 1957. — BOISS.8. — CHAM. 1969. — COMTE-PERN. 1963. — Méd. Biol. t. 1 1970. — PIÉRON 1963. — UV.-CHAPMAN 1956.

anaglyphe [anaglif] n. m.
ÉTYM. 1495, anaglife; repris XVIIIe; du bas lat. anaglyphus, grec anagluphos, de ana « vers le haut », et gluphein « sculpter ». → -glyphe.
Didactique.
1 Ouvrage (spécialt, inscription ornementale) sculpté ou ciselé en bas-relief. || Les anaglyphes égyptiens.
2 (1894; Année sc. et industr. 1895, p. 63). Couple de photographies stéréoscopiques en deux couleurs complémentaires.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Anaglȳphe — (Anaglypt, griech.), erhabene Arbeit, Relief. Vgl. Stereoskop …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Anaglyphe — Anaglȳphe (grch.), erhabene Arbeit, Relief …   Kleines Konversations-Lexikon

  • anaglyphe — ou anaglypte (a na gli f ou ana gli pt ) s. m. Terme d antiquité. Bas relief ou vase orné de bas reliefs. ÉTYMOLOGIE    Terme dérivé de deux mots grecs signifiant en haut et ciseler …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Anaglyphe — Un anaglyphe (en grec ancien : « ciselure en relief », « bas relief », « ouvrage sculpté », composé d’ana, « du bas vers le haut » et de glyphe, « ciselure ») est une image imprimée pour être …   Wikipédia en Français

  • Anaglyphe — Stereo Fotografie von etwa 1906 als Anaglyphenbild Digital Stereo Fotografie von 2009 Eine Anaglyphe bzw. ein Anaglyphenbild ist ein spezielles Stereogramm, bei dem die beid …   Deutsch Wikipedia

  • Anaglyphe — Ana|gly|phe, die; , n> [griech. anaglyphe̅ = Relief] (Physik): in Komplementärfarben etwas seitlich mit einem anderen Bild verschoben übereinander gedrucktes u. projiziertes Bild, das beim Betrachten durch eine Anaglyphenbrille mit gleichen… …   Universal-Lexikon

  • anaglyphe — ● n. m. ►GRAPH Nom technique donné aux images en relief à base de plusieurs images superposées (en général une bleue et une rouge: on a besoin de lunettes à verres colorés pour voir le relief). Voir le syn. plus connu: autostéréogramme …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • Anaglyphe — Ana|gly|phe* die; , n <zu gr. anáglyphos »reliefartig ziseliert, erhaben«> in Komplementärfarben etwas seitlich verschoben übereinander gedrucktes u. projiziertes Bild, das beim Betrachten durch eine Farbfilterbrille mit gleichen… …   Das große Fremdwörterbuch

  • ANAGLYPHE OU ANAGLYPTE — n. m. T. d’Antiquité Ouvrage sculpté en relief …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • anaglypte — ● anaglyphe ou anaglypte nom masculin (bas latin anaglyphus, grec anagluphos) Procédé assurant la perception du relief binoculaire à partir d images et de filtres en couleurs complémentaires. ⇒ANAGLYPHE, ANAGLYPTE, subst. masc. A. ANTIQUITÉ 1.… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.